Construction de 8 logements sociaux passifs

Flémalle
Finalisé

Dans l’élaboration de ce projet, le souci de rationalisation et une grande simplicité dans la réponse architecturale ont été à tout moment les priorités.

Le gabarit et la volumétrie générale se veulent similaires aux anciens logements présents sur le site. La brique de terre cuite a été privilégiée pour sa durabilité et son absence d’entretien tandis que les toitures plates ont permis l’implantation de panneaux photovoltaïques avec une orientation et une inclinaison optimales.

L’individualisation des logements se traduit quant à elle par l’utilisation de couleurs différentes pour les totems d’entrée.

Devant répondre aux standards passifs édictés par la Région wallonne mais étant destinés à la location, les logements ne doivent en aucun cas se révéler contraignants ni équipés de technologies complexes nécessitant d’entretien spécifique ou charges récurrentes. L’isolation est largement dimensionnée. Les murs sont isolés par 16cm de polyuréthane. Les dalles de sol et toitures sont quant à elles respectivement recouvertes de 20 et 30cm d’isolant.
Les châssis de fenêtre sont équipés de triple vitrage et une attention particulière est apportée à l’étanchéité à l’air de l’ensemble.

Afin de limiter les contraintes d’usage, en concertation avec le maître de l’ouvrage, la ventilation simple-flux est privilégiée. En plus de cette enveloppe performante, le placement de panneaux photovoltaïques permet d’offrir aux futurs locataires des logements dont les charges liées à l’énergie seront particulièrement réduites. Au terme de ce chantier, par une rigueur tant dans la conception que dans l’exécution, les objectifs d’isolation et de besoins nets en énergie des logements fixés par le Maître de l’Ouvrage ont été largement atteints.

Photographie © QUATRE Architecture

Quatre Architecture